lundi 13 septembre 2010

Versailles Kawaii

crédits photo Laure Alazet

« Louis XIV aurait aimé » lâche rieur Jean-Jacques Aillagon, le Président du Château de Versailles, en parlant de l’exposition Murakami Versailles du 14 septembre au 12 décembre 2010 dans les grands appartements du Château. Après le homard géant de Jeff Koons et le cosmonaute gisant de Xavier Veilhan, c’est au tour des fleurs rigolotes et pop du japonais Takeshi Murakami de venir s’installer chez le Roi Soleil.

La sculpturale Flower Matango dialogue avec les lustres de la Galerie des Glaces et l’imposant Oval Buddha Gold fait échos aux dorures tant aimées du Roi. « Ma mission est de relier le passé et le présent » explique Murakami. Point de Lonely Cowboy ou autre Pin-Up Manga expulsant du lait par des attributs voluptueux. Des oeuvres tout public en somme mais qui n'empêchent pas la polémique comme chaque année. Faut-il faire dialoguer passé et présent en bas du lit de Louis XIV? Les traditionalistes du coin soutiennent le contraire même si dans le cadre de cette exposition les échos sont nombreux entre Murakami et le Roi. Comme ce petit empereur, clin d'oeil au sacre de Napoléon accroché aux murs...

Entre fleurs acidulées, pin-up galbée et créatures monstrueuses, l’artiste nous emmène sur un parcours ludique et joyeux à travers 22 œuvres emblématiques.

crédits photo Laure Alazet

0 Bavardages:

Enregistrer un commentaire

Socialite 2.0

Vous avez perdu quelque chose?