mercredi 24 mars 2010

Pourquoi American Apparel a juste tout compris

Début mars, la marque multicolore a sorti un nouveau catalogue promotionnel et se fend au passage d’une très belle leçon de markéting au nez et à la barde de ses concurrents.

Déjà connue pour ses campagnes assez provocantes et surtout au cachet ultra réaliste, American Apparel surfe sur la tendance des face hunters, du web participatif et des bloggers mode en s’alliant avec le site participatif lookbook.nu. Le principe ? Les inconnus de la rue font la mode. Les fashionistas du monde entier postent en ligne leurs photos de looks et de tendances afin d’inspirer leur communauté.

La marque a donc demandé aux membres du site d’interpréter American Apparel en postant leurs plus beaux looks. D’une seule pièce AA, comme une écharpe, au total look, l’opération a amené plus de 6900 contributions du monde entier.

Le résultat ? Un catalogue lookbook, véritable carnet de tendances ultra branché et ultra pointu, édité à 150 000 exemplaires et distribué dans 280 points de vente, mais aussi consultable en ligne.


American Apparel réussit donc un tour de force en combinant la tendance blogging participative et face hunting, mais surtout en créant une relation très forte avec ses clients :
- La marque n’est rien sans vous
- Vous nous inspirez
- La mode, c’est vous qui la faites.
- Vous êtes tous beaux.

La marque est en plein dans l’expérience clients et fait un beau de pied de nez à l’industrie de la mode habituée des mannequins professionnels. Ici c’est le client qui crée l’envie et fait rêver les autres clients potentiels. Une mode qui va à tout le monde, qui est créative et qui transmet ses bonnes pratiques fashion.
We are American Apparel, nouveau slogan ?

Au passage, on remarquera la présence de Noémy Ferst Sunshine, la Djette//clubbeuse//créa chez Têtes d'affiches (team La Clique)

1 Bavardages:

Noemi Sunshine Ferst a dit…

Haha!
Merci de me prévenir!
Je n'était pas du tout au courant!
Et merci pour le petit clin d'oeil de la fin!
xx.

Enregistrer un commentaire

Socialite 2.0

Vous avez perdu quelque chose?