dimanche 14 mars 2010

L'Arnacoeur - frais mais pas fou



On ne parlera que très peu de L’Arnacoeur, réalisé par Pascal Chaumeil et écrit par Laurent Zeitoun. Le pitch, un peu foireux, faussement politiquement incorrect, sur fond de différence sociale, l’un, mauvais payeur, qui fuit ses créanciers, l’autre, le nez français du vin (tiens tiens, un film qui va s’exporter de l’autre côté de l’atlantique…)qui achète ses chaussures chez Chloé à Monaco, met en scène un Romain Duris assez faux (Alex Lippi) et une Vanessa Paradis gracieuse mais trop silencieuse (Juliette).


Qui n’a jamais trouvé le mec de sa meilleure amie franchement débile ? qui n’a jamais souhaité que son frère, sa mère ou son père ne se remarie pas avec cet énergumène ? Face à ce besoin d’éviter le pire aux gens qu’on aime, Alex Lippi (joué par Romain Duris), sa sœur Mélanie (Julie Ferrier) et son époux Marc (Franços Damiens) promettent la solution imparable: briser le couple en question pour que la jeune femme réalise qu’elle n’est pas heureuse et quitte le goujat qui lui sert de fiancé. Mais que ce passe-t-il quand Alex tombe amoureux de sa prochaine cible, la belle et richissime Juliette (interprétée par Vanessa Paradis) ?


Autant Prête moi ta main signait une véritable comédie romantique à la française avec deux acteurs très crédibles, Alain Chabbat extrêmement drôle et Charlotte Gainsbourg surprenante, autant L’Arnacoeur essaie de copier les recettes américaines sans y parvenir.


Un scénario tout en cliché et téléphoné, des longueurs et surtout on n’y croit pas. On ne croit pas au sourire faussement touchant de Romain Duris, l’alchimie entre les deux acteurs ne semblent pas fonctionner ou faire sens. François Damiens reste coincer dans son rôle de François L’embrouille en Mateo, le joueur de course, et particulièrement à la fin dans son rôle de géomètre. Certe, Vanessa Paradis accroche l’écran, capte la lumière, est belle, mais son rôle est finalement un peu trop plat.


Le plus : la scène Dirty Dancing du film assez sympa.

Un film frais, donc, mais vraiment sans plus. Si vous voyez la bande annonce, vous avez tout vu...

0 Bavardages:

Enregistrer un commentaire

Socialite 2.0

Vous avez perdu quelque chose?